Le blog de bossennec

Sans titre

Je suis ceux qui souffrent
Je suis ceux qui pleurent
Je suis ceux que l’on tue
Ceux qui meurent dans le silence
Je suis ceux dont on ne parle pas
Je suis ceux que l’on a oubliés
Et dont on ne sait rien

La remise de dot au Tchad, retours d'expérience

(Si vous souhaitez lire ce texte à tête reposée ou l'imprimer, vous pouvez télécharger le fichier PDF en bas de page.)

Le Tchad s’engage dans la lutte contre Boko Haram

Le 18 janvier 2015

Cela couvait depuis plusieurs jours. Les rencontres successives à N’Djamena cette semaine de la délégation camerounaise emmenée par son Ministre de la Défense, et du président nigérian, Goodluck Jonathan, ne laissaient guère de doute sur l’imminence d’une mobilisation militaire du Tchad contre la secte terroriste Boko Haram. Le vote de cette intervention par l’Assemblée Nationale a eu lieu le vendredi 16 janvier à l’unanimité, tandis que, dans les rues de N’Djamena le détachement de chars défilait au milieu d’une population nombreuse et enthousiaste.

Contribution au débat sur la démocratie

Le texte initial de cette contribution a été rédigé 12 janvier 2015, et remanié depuis (d'où les termes comme "hier" pour évoquer la manifestation du dimanche 11).

Noël au Tchad

Quelques dessins réalisés pour des cartes à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Noël au Tchad - 1
Noël au Tchad - 2
Noël au Tchad - 3
Noël au Tchad - 4
Noël au Tchad - 5

N'Djamena - Douarnenez - N'Djamena

Une sélection de photos prises ces derniers mois entre N'Djamena, Paris, Douarnenez, Marines et N'Djamena de nouveau. Je les présente sans commentaire, comme une promenade.

Le vent s'est levé...

Le vent s’est levé, brouillon, puissant, bavard. Il pleut rageusement. Le ciel reproche-t-il quelque chose aux humains, sa sécheresse à la terre ? Les hommes et les animaux sont abasourdis par ce soudain emportement et l’on se tait dans les maisons. Au moins, il fait un peu plus frais.

La brutalité laisse incrédule. Que pourrions-nous faire pour calmer le vent ? Implorer sa clémence ? Mais le vent est sans clémence. Invoquer la parenté de la pluie qui nous gifle et des larmes que le vent ou la douleur nous met aux yeux ? La pluie s’en fout bien.

Exposition aux "Ecuries de Joséphine"

A partir du 4 janvier 2012

Vernissage & Apéro Voleurs le Mercredi 4 janvier 2012 à partir de 19h.

Les Ecuries de Joséphine
29, rue Saint-Lazare
75009 Paris
Métro : Notre-Dame de Lorette, Trinité, Saint-Georges

Exposition aux Ecuries de Joséphine à partir du 4 janvier 2012

Eté

Dans la nuit de ton corps
J'aime me promener

Subscribe to RSS - Le blog de bossennec